Imprimer

La naturopathie se définit comme étant la philosophie, l'art et la science qui visent à apporter à l'être humain le plus haut degré de santé possible en lui apprenant à gérer correctement ses habitudes de vie.

 

Le mot « naturopathie » a été forgé, en 1895, par un Allemand du nom de John H. Scheel. Il est formé des mots « nature » et « path ». Il signifie le sentier de la nature. Scheel a voulu donner un nom à cette réalité selon laquelle la santé ne peut que découler du respect de la nature. Pour Scheel, il était fondamental de suivre le sentier que nous indique la nature.

Le Larousse définit la naturopathie comme étant un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels (hygiène de vie, diététique, massages, phytothérapie, oligothérapie, etc.). Il s'agit d'une définition très générale.

Le travail d'un naturopathe, consiste à analyser le mode de vie de son patient et lui faire des suggestions visant à modifier ses mauvaises habitudes de vie. Le naturopathe tient compte de tous les facteurs naturels de santé, en fonction de la condition du patient. Il vise ainsi à plonger l'organisme de ce dernier dans des conditions propices à sa guérison, sachant que tous les organismes vivants disposent d'un pouvoir guérisseur. 

Ce pouvoir se met en branle dès qu'on lui en offre l'occasion. Il s'actualise dès que le malade refait suffisamment ses réserves d'énergie. Il n'y a que les cas de dévitalisation très profonde et de détérioration tissulaire très avancée qui ne peuvent pas être guéris. 

Personne ne peut évaluer ces cas avec précision et décider que la situation est irréversible. Par conséquent, il est sage de toujours tenter de provoquer la guérison en faisant appel à l'application correcte des facteurs naturels de santé, quitte à recourir en même temps à d'autres approches thérapeutiques pour les cas jugés très sérieux..